analyse de sol

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : jacques 37, galistruffe, phil, uncinat55

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M
Membre
Messages : 303
Inscription : 06 sept. 2017 21:02
Localisation : Nord 47

Re: analyse de sol

Message par Mathieu M »

Bonjour,

J’etais sur Figeac il y a quelques années et j’ai participé plusieurs fois au trail de Salles-la-source, je me souviens d’une zone calcaire au nord de Salles où j’avais vu des brûlés en courant mais je n’y est jamais gratté 😉

Pas de truffiere plantées sur ton secteur?

Mathieu
bion
Membre
Messages : 5124
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: analyse de sol

Message par bion »

eldiablo12 a écrit : 10 déc. 2019 23:22quel type de sable apporter et idéalement en quelle quantité.
Je n'ai pas eu besoin de faire d'apport de ce type, mais regarde le message d'Olive81 un peu plus haut, il indique les apports qu'il a effectué sur sa parcelle, cela te donnera une base de départ.
eldiablo12 a écrit : 10 déc. 2019 23:22en vue d’augmenter la MO
Elle est déjà relativement haute, pour moi il ne faut pas en rajouter.
eldiablo12 a écrit : 10 déc. 2019 23:22En ce qui concerne le taux élevé de magnésium
Cela n'empêche pas la production.
eldiablo12 a écrit : 10 déc. 2019 23:22ue pensez vous du taux assez bas de calcaire actif de mon analyse ?
Si tu apporte du sable calcaire, cela le fera remonter.
eldiablo12 a écrit : 10 déc. 2019 23:22Que veux dire capacité de rétention en eau à pf 2,5
pf est une unité de mesure de disponibilité de l'eau dans le sol (corrélée avec la pression négative nécessaire pour utiliser cette eau).
Pour le résultat 25% MS, je suppose que MS est l'abréviation de "matière séche", mais je ne sais pas l'interpréter.....
eldiablo12 a écrit : 10 déc. 2019 23:22je comptais peut-être passer un coup de bull ou pelle pour égaliser la profondeur
Comment est le sol au départ? S'il a une bonne structure, qu'il est "vivant", aéré, il est dommage de défoncer l'ensemble de la parcelle au bull.....D'autant que tu va remonter certainement beaucoup de pierres, voire roches avec le ripper qu'il faudra ensuite évacuer ou passer un broyeur de pierres.
Il vaudrait mieux faire une préparation emplacement par emplacement pour dégager un volume suffisant pour une bonne croissance des plants.

Michel.
eldiablo12
Membre
Messages : 106
Inscription : 13 déc. 2018 17:00
Localisation : Aveyron

Re: analyse de sol

Message par eldiablo12 »

Si mathieu, je dois rencontrer un propriétaire qui a planté il y a 30 ans prêt de salle la source justement,mon oncle le connais. Cela me permettra d’avoir un retour d’expérience d’une truffière dans mon secteur et à mon altitude.
bion
Membre
Messages : 5124
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: analyse de sol

Message par bion »

Les plants des pépiniéristes de cette époque n'étaient pas aussi performants que ceux d'aujourd'hui, tiens en compte.

Michel.
eldiablo12
Membre
Messages : 106
Inscription : 13 déc. 2018 17:00
Localisation : Aveyron

Re: analyse de sol

Message par eldiablo12 »

Bonjour michel, merci pour tes conseils, en effet mon sol et bien aéré et bien vivant. J’ai vu une vidéo de mathieu justement où il décompacte le sol avec une mini-pelle équipe d’une grosse « dent ». Ça à l’air très efficace, ça travaille le sol en profondeur sans tout chambouler niveau couche du sol. Je pourrais toutefois faire du brise roche au cas par cas aux endroits où le rocher est trop en surface. Tu crois que c’est vraiment utile de monter le taux de calcaire actif dans mon cas ? Pour les plants tu as raison, je ne sais encore pas si il ramasse des truffes dans sa truffière. Merci
melanotricastine
Membre
Messages : 553
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: analyse de sol

Message par melanotricastine »

eldiablo12 a écrit : 10 déc. 2019 23:22 Mélanotricastin mon sol est hyper drainant roche mère très poreuse à 40cm maximum. Que veux tu dire part : « « « ton terrain doit être drainant sur une hauteur conséquente, de quoi prendre des 120mm d’eau par mois » je ne comprends pas bien.
Manu
Bonjour Manu,
Les veines blanches que tu voies quand tu découpes une truffe, c 'est des veines aériféres d'une dizaine de mm ( air)
cela permet à la truffe de faire les échanges prendre de l 'oxygéne, rejeter du CO2.
C'est un Champignon, pas une carotte.
La truffe à besoin d'un terrain drainant, qui au lendemain d'une pluie, remplace les intertistes en eau par de l 'air.
Pour cela que les sables conviennent bien , sauf qu'il faut de l 'eau, beaucoup d 'eau.
Les truffes, tu les trouves dans les 25 premiers centimétres et dans le diametre du brulé.
Ta zone que tu vas travailler aprés plantation 20 cms max. Zone que tu pourras modifier la texture , structure et chimie.
Mais le dessous, ce sera plus possible.'Inutile d 'avoir une zone nickel sur 20 cms, si dessous ça draine pas.
Des qu'ils y a des pluies conséquentes, tu vas noyer tes truffes.
A la lecture précedente, j 'en ai déduis que tu étais agriculteur.
Et il y a des pratiques qui ne sont pas transférables de l 'agriculture à la culture de la truffe!
IL va falloir que tu raisonnes truffe, champignon qui respire !!
Trufalou
Membre
Messages : 1169
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: analyse de sol

Message par Trufalou »

Bjr, je veux d'abord dire bravo à Michel au travail sérieux qu'il fait sur le forum oui c'est du boulot :!:

Manu si tu arrives à faire comme sur la vidéo de Mathieu se sera parfait d'avoir la roche mère proche est plus un atout qu'un inconvénient et d'apporter du fumier néfaste d'après les auteurs sur la truffière
bion
Membre
Messages : 5124
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: analyse de sol

Message par bion »

Merci pour le compliment; les infos que je donne sont à 90% issues de la lecture du forum, que je parcours assidument depuis 6 ans, donc bravo au forum surtout.
Les 10% restants viennent de mes observations sur le terrain, de mon expérience de "jeune" trufficulteur depuis 6 ans.

Michel.
eldiablo12
Membre
Messages : 106
Inscription : 13 déc. 2018 17:00
Localisation : Aveyron

Re: analyse de sol

Message par eldiablo12 »

ok Mélanotricasrine, merci beaucoup pour tes conseils.
l’aération du sol j’ai très bien compris, je ne comprenais tous simplement pas ta phrase car toute terre peu recevoir 120mm de pluie. Donc maintenant j’ai compris se que tu voulais dire, il faut qu’elle les évacuent au plus vite pour le remplacer par de l’air. Cela dit la plupart des cultures adorent recevoir souvent de l’eau mais ne pas patoger dedans trop longtemps. Sur ce site je ne vois que des agriculteurs, Après il y a des différences plus ou moins importantes entre chaque cultures.
Je pourrais peut-être apporter un peu de sable calcaire à la plantation, tu en penses quoi ? Tu crois que cela peut être un plus pour aérée mon sol un peu trop limoneux ? Est-t-il vraiment important de relever mon calcaire actif (3g/1000).
En ce qui concerne l’apport de MO bien évolué ( pas de fumier frais), d’après l’étude très intéressante que vous connais ( alcalinité et structure des sols déterminent la production truffière en Midi-Pyrénées), dans les conclusions, il est fortement conseillé d’apporter régulièrement de la MO pour améliorer la structure des sols et leur stabilité dans l’eau.
Pour le compost de fumier à la plantation, je voulais l’apporter dans un premier temps pour aider la pousse de l’arbre. En effet j’ai planter 4 chênes pubescent il y a neuf ans sur une autre parcelle visiblement très pauvres et il ne poussent pas super bien.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18279
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: analyse de sol

Message par melano »

25% d'humidité à pF 2,5, ça veut juste dire si c'est en masse que dans une tonne de sol, tu stockes 250 kilos d'eau. Un gros sur 30 cm de sol, tu stockes 25 mm par m2.

En été, tu perds 6 mm par jour donc tu tiens 4 jours. Ce sont des sols excellent pour la truffe en terme de séchage rapide, tu perd t'y promener en BMW toute l'année, par contre, il faut beaucoup d'eau pour faire de la truffe.

C'est sur le papier tout ça. Après, tu as l'eau donc tu pourras envoyer une fois par semaine.

Tu peux mettre un peu de sable calcaire, mais pas sûr que ça améliore ta structure. C'est compliqué ces histoires de structure. Déjà tu peux faire le test à l'eau.

Par contre, dans ton cas, tous les ans avant le travail du sol, j'enverrai du calcaire poudre et sable. Deux poignées par arbres suffisent.

Fred
melanotricastine
Membre
Messages : 553
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: analyse de sol

Message par melanotricastine »

Terrain drainant, de l 'eau à dispo , c 'est de beaux atouts. Ta météo est un peu spéciale mais plus facile à mettre de l 'eau qu'a la retirer dans un sol gorgé d 'eau.
Pour le fumier, tu oublies, c 'est un reflexe d 'agriculteur.Une fois qu'il sera mis, tu pourras plus le retirer.
Les fumiers sont déconseillés car on cherche des terrains pauvres en MO.
J'ai cherche longuement ce qui se passait concernant les fumures dans les années 1850, j'ai pas de preuve qu'il y avait apport sur les truffieres. Les vignes par contre étaient fumées.
Donc si c 'est ton idée, met la de coté pour l 'instant.
Je suis au milieu de + de 4000 hectares de truffieres, hier encore, j'en ai observé une cinquantaine en faisant un crochet.
Certaines sont trop grasses, il y a même des fosses de 60-80 cms en périphérie ou l 'eau court.
Pour cela que je suis à cheval sur la texture.
Illustration par 2 exemples éloignées de 4 kms.
Argiles 26.6 23.6
Limons fin 7.7 17.7
Limon grossiers 7.7 6.2
sables fins 32.3 13.2
Sables grossiers 25.7 39.3

2 parcelles enherbées.
Dans une, aprés une pluie ( actuellement ) de 60 mm, 1 jour apres je peux circuler en BMW et passer la Rinieri.
Dans l 'autre ( pente de 1 m/100m ) , je plante la voiture au milieu et la Rinieri dans 20% du terrain fait de la poterie.
J attend les réponses.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18279
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: analyse de sol

Message par melano »

Et oui, la texture ne fait pas tout. C'est la structure qui compte bien plus.

Et la structure ne fait pas tout non plus. Sa stabilité est très très importante. Il faut qu'elle soit durable dans le temps, stable. Car si au bout de 25 mm de flotte tout a fondu sur au travail du sol par exemple, on ne peut rien faire du terrain.

Et il y a des terrains limoneux où c'est très compliqué. Dès que tu y touches, tu peux tout casser de manière durable. C'est le type de sol où moins tu y touches mieux c'est. C'est pourquoi j'ai suggéré de faire le test de la motte.
IMG_20191211_40811.jpg
Perso, avec mes argiles, une fois que j'en ai fais de la semoule, je suis très heureux car c'est aussi stable que du sable pur mais ça tient l'eau des semaines en été. Et comme on traine l'eau avec des cuves et des tuyaux, je maudit les parcelles où ça sèche en 5 jours.

Bon après, j'ai pas de BM non plus. :mrgreen:

Fred
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
melanotricastine
Membre
Messages : 553
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: analyse de sol

Message par melanotricastine »

melano a écrit : 11 déc. 2019 15:18
Perso, avec mes argiles, une fois que j'en ai fais de la semoule, je suis très heureux car c'est aussi stable que du sable pur mais ça tient l'eau des semaines en été. Et comme on traine l'eau avec des cuves et des tuyaux,
Bon après, j'ai pas de BM non plus. :mrgreen:
Fred
Nous avons pas la même approche ! Tu démontres que tu obtiens une sacrée structure par ton travail dans des taux d 'argiles élevés, c 'est un prouesse.
Mais si j 'ai bien compris, tu perds tout ton bénéfice des que les pluies sont conséquentes à l 'automne !
par manque de drainage sous ta zone travaillée.
Il te manque à gagner ce dernier défis!
La semaine derniére, je suis allée voir une parcelle pour une connaissance qui voulait un avis.
Pas difficile, j'ai fait 3 métres dans la parcelle. Terrain souple sous le pied, pas un cailloux. Les crampons des bottes remplis , j'ai compris.
J 'ai fait une boule de pétanque. 4 jours aprés, un boule dure comme du chêne, l 'ongle arrive à peine à rayer la surface. Comment imaginer la vie d'une truffe , myceliums , circulation des gaz dans un bloc comme ceci ??
J 'ai mis de la terre dans un bocal. C 'est 100 % argile ou limon ( marron clair ).
J 'ai pas cherche en à savoir plus vu la boule de pétanque !
(400 métres plus loin, il y a des parcelles avec des flaques, pas étonnant)
N 'a t on pas perdu ces derniéres années que le choix du sol est primordiale ?

J 'ai pas de BMW , c 'est juste pour illustrer :lol:
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18279
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: analyse de sol

Message par melano »

Les vers font le boulot pour moi. En plus j'ai de la pente. Il est tombé 350 mm cet automne, pas une flaque, pas un ruissellement, comme il y a de l'herbe, 365 par an, tu as les godasses propres.

Sous les arbres, c'est de la semoule. Un pseudo sable argileux.

Quelques truffes ont claqué en septembre avant la pluie. Mais depuis rien de rare. Le plus dur c'est de travailler le sol au bon moment.

Avant ça colle aux dents et ça devient vite du béton. Mais bien pris, c'est pas plus galère qu'un autre terrain.

Par contre l'été quand tu vas aux sondes, c'est un vrai plaisir. Ça tient l'eau, ça bouge lentement, tu vois le moment où ça va décrocher arriver plusieurs jours à l'avance... Tu peux programmer tes tours.

C'est pas le stress des sables où 4 jours après avoir mis de l'eau tu es déjà dans le rouge.

Pour en revenir au terrain d'eldiablo 12, ce qui me ferait du soucis, c'est l'instabilité de la structure. Le limon, c'est chiant, ça fond, ça glace, c'est très battant. Pour la respiration, c'est pas l'idéal. À moins que les vers ou les champignons aient d'ores et déjà étayé le sol à coup de glomaline.

Mais c'est un professionnel qui connaît son métier.

Fred
eldiablo12
Membre
Messages : 106
Inscription : 13 déc. 2018 17:00
Localisation : Aveyron

Re: analyse de sol

Message par eldiablo12 »

Mélano ok pour la capacité de rétention de mon sol, qui n’est pas extraordinaire donc (merci d’avance au futur système d’arrosage) mais qui draine bien. Ok pour le calcaire poudre ou sable.
Mélanotricastine, c’est de la MO stable que je veux dans mon sol le jour ou peut-être il y aura des truffes. Les agriculteurs depuis qu’ils sont devenus éleveurs ont toujours fumer leurs terres car il ont compris que la MO faisait, et entretenait les sols. Pas de MO = pas de vie du sol= pas de structure, pas d’aération, pas de stock hydrique. Éclairez moi sur le fait que de la truffe aurait besoin de terrain pauvre en MO et donc pour moi pauvre en vers de terre, insecte ... L’idée de vouloir un sol vivant sans MO est contradictoire. À mon avis les truffières de 1850 devaient être autant fumées que les vignes. En parlant de vignes les truffières que je connais sont dans des anciennes terrasses de vignes donc hyper bien drainés mais aussi très riches en MO. Après la mélano pourrait être une sorte de champignon pionnier mais l’étude « alcalinité et structure des sols déterminent la production truffière en région Midi-Pyrénées » démontre au contraire un fort besoin en MO (stable) pour la production de truffe: https://dadun.unav.edu/bitstream/10171/36060/1/pdf.pdf
En effet Mélano je connais un peu mon métier, et la recherche du vers de terre dans le sol en est la base.
Intéressant les 2 parcelles observées mélanotricastine, dis donc il y a de la truffe par chez toi, moi je n’ai que des vaches et des brebis autour de chez moi..
Quelle est la parcelle qui tenait bien sous le pied, je trouve que la texture des 2 se ressemblent assez; beaucoup de sable grossier pour une et de sable fin pour l’autre, d’où venait la différence au final.
Pour info mon terrain à une pente de 11,4 %.
Répondre