Diagnostic de sol par les plantes...

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3360
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Diagnostic de sol par les plantes...

Message par OLIVE81 » 15 mars 2017 14:52

Bonjour à tous :D

Voilà un petit bout de temps que je n'avais pas pris ma plume numérique pour vous concocter un petit sujet aux petits oignons ha ha ...
Re: Plantes bio-indicatrices

Pour les plantes bio indicatrices des sols, le pape, c'est lui :

https://www.amazon.fr/G%C3%A9rard-Ducerf/e/B004MLC4CA

Fred
Il y a de cela quelques mois, au détour d'un autre sujet, Fred avait fait référence à cet ouvrage qui traite des plantes bio-indicatrices... le Père Noël dans son infinie bonté a eu l'excellente idée de m'apporter le premier tome; et après l'avoir lu, je me suis rapidement procuré les deux autres... Quel formidable outil !!! Déterminer évaluer l'état de santé d'un sol à partir de la flore... fallait y penser .... du coup comme tout ça m'intéresse un peu je me suis mis au travail... travail fastidieux que de recenser l'intégralité des espèces présentes sur une parcelle, d'autant plus qu'elles ne sortent pas toutes en même temps bien entendu... de fait, j'ai déjà procédé à un premier tour d'horizon, et ce travail d'identification va se poursuivre tout au long de la saison... mais ce n'est pas tout, il faut aussi déterminer le niveau de présence de chaque espèce, et avant tout diagnostic déterminer celles qui sont en progression et celles qui sont en régression ... pas simple mais passionnant.... ce message a valeur d'introduction ... je reviens vers vous plus tard pour les premiers éléments concrets ;-)

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16189
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par melano » 15 mars 2017 15:36

merci Olive pour ce petit commentaire sur ce livre. Il est clair que quand on connaît la biologie des plantes, on en regarde leurs communautés avec un autre œil.

Il faut que je me le commande cet ouvrage car il est essentiel pour diagnostiquer l'état des sols.

Pour ceux que la lecture rebute :

https://youtu.be/knkH6lzgNwU

Fred
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3360
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par OLIVE81 » 15 mars 2017 16:39

Eh oui Fred merci à toi d'y avoir fait référence .. sans quoi je serais passé à côté ... c'est vrai on voit les plantes avec un autre œil quand on comprend leur utilité ... avant de les combattre un rapide tour d'horizon peut s'avérer très instructif !! .... enfin quand je dis rapide c'est façon de parler car c'est très long ... en fait .. ha ha ... pour ceux que la lecture de tels ouvrages rebute ou qui tout simplement manquent de temps pour lire, je vous renvoie moi aussi vers un petit pdf

http://www.epl.carcassonne.educagri.fr/ ... trices.pdf

Peut-être avais-je déjà eu l'occasion de mettre ce lien je ne sais plus ... c'est non exhaustif mais c'est un bon début... bon je pauffine ce spot depuis déjà quelques temps mais c'est encore un peu confus alors ne vous étonnez pas si les choses trainent un peu... Ah il y a une précision à faire... quelque chose qu'il faut avoir en tête : une plante n'a de valeur que pour son environnement proche ainsi pour tirer des conclusions il faut que l'espèce soit suffisamment présente. La méthode développée dans cet ouvrage préconise l'attribution de coefficients, fonctions de la densité de population... en outre il est important d'avoir quand même une idée du passé végétal de la parcelle de façon a pouvoir déterminer si une espèce est en regression ou au contraire, en train de s'implanter.... je vais prendre un exemple :

Mercurialis annua (mercuriale annuelle)... chez moi cette plante très présente à la plantation, a aujourd'hui pratiquement disparue... son caractère bio indicateur est plutôt négatif... donc même si j'en trouve encore, le fait qu'elle soit en forte régression en seulement trois ans est plutôt une bonne chose .... mais encore fallait-il avoir remarqué sa présence avant d'y mettre un coup de houe (merci Lubin ;-))

Olive... je reviens ;-)
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
jjr24
Membre
Messages : 2264
Inscription : 21 juin 2012 08:56

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par jjr24 » 15 mars 2017 19:00

Bonsoir,

Sacré chantier que tu veux faire! Olive; bien intéressant! Bon courage! :P :P
Je me contente de celui de JC Martegoutte: plantes des causses et des truffières;
JJR24
jacques 37
Membre
Messages : 4026
Inscription : 03 août 2007 16:24
Localisation : Nord Touraine

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par jacques 37 » 15 mars 2017 21:56

Un grand merci pour vos recherches et pour vos observations.
Effectivement, nous avons sous nos yeux des éléments essentiels, et souvent je devrais dire très très souvent nous sommes ignorants de la toute simple observation nécessaire pour la compréhension de ce qui nous entoure et qui fait que nous sommes tout petit devant ces phénomènes naturels qui font que nous nous trouvons au cœur de cette nature, qu'il nous faut à tout prix protéger .... :roll:
Jacques 37
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3360
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par OLIVE81 » 15 mars 2017 23:42

Merci de vos encouragements... c'est galère... l'identification n'est pas toujours possible au premier coup.... il faut parfois attendre, l'apparition des fleurs, l'évolution des feuilles, une erreur est vite faite et en premier lieu il faut justement des certitudes.... on est même pas au printemps et j'ai déjà identifié plus de 30 espèces différentes ... identifiées j'ai bien dit ... pour le recensement j'ai dépassé la cinquantaine mais certaines ne sont pas identifiables pour l'instant...

En plus certains caractères indicateurs semblent parfois être en contradiction, donc il faut essayer de déterminer le cheminement de la parcelle pour retenir ce qui colle et écarter ce qui ne colle pas... Des espèces acidophiles peuvent tout de même dans certaines conditions se développer dans des sols riches en bases mais dans ce cas elles n'ont pas toujours le même caractère indicateur que dans le milieu de confort.... La présence de certaines plantes ne colle pas avec les résultats d'analyse mais la surface du sol ce n'est pas 20 cm en dessous... tiens un exemple : Veronica persica... en ce moment j'en ai partout, or elle semble indiquer un excès d'azote et de MO ... pour l'azote j'en ai mais à l'analyse ça ne ressort pas comme excédentaire, pour la MO je suis autour de 1% tu parles d'un excès .... sauf que maintenant que le couvert végétal est revenu et que je tonds il est clair que de la matière organique s'accumule en surface, or avec un sol sableux et un C/N à 8 ça minéralise très vite ... alors .... ???? Alors il va falloir peut-être espacer les tontes.... le recours à la luzerne depuis trois ans dans l'inter-rang pour remédier au problème de compacité peut avoir eu des effets collatéraux pas toujours désirables... après il faut relativiser ... l'intérêt est de comprendre la dynamique des plantes, ce qui les amène, ce qui les maintient et ce qui les fait disparaître.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
bion
Membre
Messages : 4337
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par bion » 16 mars 2017 07:40

Bonjour,
OLIVE81 a écrit :Veronica persica... en ce moment j'en ai partout
J'en ai beaucoup aussi, sur les parcelles fraichement travaillées, les deux/trois premières années. Elle est moins présente cette année sur ma parcelle de "vieux" 3ans.

Elle est effectivement particulièrement vigoureuse dans une zone ombragée, plus argileuse.....et ou le voisin déposait ses déchets verts avant que je prépare la parcelle pour la plantation.

Michel.
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3360
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par OLIVE81 » 16 mars 2017 11:43

Bonjour,

Voici donc à quoi doit ressembler l'outil de diagnostic. Il n'est pas encore complet bien entendu mais la mise en forme est terminée.
TABLEAU.jpg


Il est important d'indiquer que cela nécessite un outil supplémentaire :
fascicule-conditions-de-levee-de-dormance-des-principales-plantes-bio-indicatrices-gerard-ducerf[1].jpg
Maintenant que les bases sont jetées il ne reste plus qu'à terminer le recensement et l'identification. Il faut préciser en outre que pour qu'un diagnostic soit efficace il faut que la zone étudiée soit homogène, dans le acs contraire, il faudra faire une étude par secteur. Chez moi il y a trois zones distinctes qui résultent de variations dans les travaux de préparation avant plantation... du coup il faudra que j'établisse un diagnostic par zone car la flore n'est pas la même sur chaque zone... eh oui ... :roll:

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
jjr24
Membre
Messages : 2264
Inscription : 21 juin 2012 08:56

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par jjr24 » 16 mars 2017 13:11

Bonjour,

Très compliqué! en effet! Les résultats sont à relativiser par rapport aux modèles établis; les mycéliums ont aussi "leur mot à dire";
La cas de l'épervière piloselle par ex, est intéressant: j'ai des secteurs où quand pousse quelques épervières, elles "communiquent entre elles" de façon à ce que le maximum d'épervière piloselle naissent!
Quitte à s'étouffer entre elles!(télétoxie, d'après wiki; émission de toxines) le secteur en est envahi à touche-touche!
Bon courage! JJR24
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1456
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par Jcrtruffe » 16 mars 2017 13:13

Bonjour à tous

Justement en travaillant mes arbres je me suis demandé à plusieurs reprises si ce travail du sol était vraiment nécessaire dans le cas et seulement dans ce cas ou la zone à travailler est recouverte de mousse et de sédum.

On sait que la mousse n'a pas de racines profondes ,protège des fortes chaleurs et retient l'humidité .
Et le sédum comme la mousse ne sont pas défavorable à la truffe.
la mousse empêche la pousse de la concurrence herbacée.
Le fait de retourner la terre détruit ce micro système qui c'est mis en place , peut être que cela retarde l'évolution du processus plutôt que de gagner du temps.

Le seul brûle naturel (qui a produit melano) sur mon terrain est couvert de mousse et de sédum.

Voilà pourquoi ces interrogations.

Le but du travail du sol est de favoriser la pousse des arbres, et de préparer le nid de la truffe.
Mais faut il être systématique ou s'adapter en fonction des situations sur le terrain ?

Encore des doutes, toujours des doutes.....

Cdlt. Jcr
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3360
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par OLIVE81 » 16 mars 2017 15:23

Jc je t'arrête de suite cette réflexion sur la dynamique de mon écosystème n'aura aucune incidence sur le travail du trufficulteur.... le but est simplement de comprendre pourquoi, en dehors des zones travaillées sur lesquelles de toute façon je ne tolère pas grand chose, certaines plantes se développent sur certaines zones.... il faut bien comprendre que rien n'est le fruit du hasard et que si la plante est avant tout le symptôme d'un mal (ou d'un bien d'ailleurs aussi faut pas tout voir en négatif), elle est bien souvent aussi le remède à ce mal (cas du chardon par exemple) et si ce n'est pas elle c'est celle qui lui succèdera... voyons on pourrait appeler ça ... de la connaissance pure et simple ;-) .... ce n'est pas ça qui influera à court ou moyen terme sur le potentiel truffier de mon terrain ... ça c'est mon travail à moi ... car si j'attendais que la nature rende mon terrain totalement compatible à la présence de la truffe ... je serais probablement mort avant que ça n'arrive ;-)

jjR : le fait qu'une espèce cherche à dominer ses concurrentes n'a rien d'étonnant (c'est ce qu'elle font toutes qu'elles soient animales ou végétales) mais ça n'explique pas pour autant, pourquoi elle se développe ici et pas ailleurs... elle n'y viendrait pas si le milieu ne lui était pas favorable... il faut pour chaque espèce déterminer ce qui provoque la levée de dormance.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16189
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par melano » 17 mars 2017 08:23

je me suis demandé à plusieurs reprises si ce travail du sol était vraiment nécessaire dans le cas et seulement dans ce cas ou la zone à travailler est recouverte de mousse et de sédum.

Le but du travail du sol est de favoriser la pousse des arbres, et de préparer le nid de la truffe.
Mais faut il être systématique ou s'adapter en fonction des situations sur le terrain ?
La question du travail du sol est complexe et nécessite réflexion et doigté. Je pense que cela dépend beaucoup de la nature du sol. Il y a des sols dans lesquels la truffe peut tout à fait venir sans travail du sol. Il doit même y avoir des sols où le travail du sol est néfaste.

Mais en quelle proportion?

Chez nous, sans travail du sol, c'est pas compliqué, c'est 5% des arbres qui prennent le dessus sur l'herbe et qui donnent. Le sol est trop compact. Avec de l'herbe, les racines descendent et ne sont jamais dans la zone aérée de surface propice à la mélano. Et lorsque ça donne dans 5% des cas, les truffes sont en surface et donc sensibles aux éléments / déprédateurs qui altèrent la qualité des truffes.

Du coup, à contre coeur car c'est une intervention lourde pour le trufficulteur et le sol, il faut bien se résoudre à intervenir. On va dire que c'est un mal nécessaire.

Après, il y a sans doute des réflexion à mener sur l'utilisation de paillages pour limiter la progression de l'herbe sans intervention lourde. Mais les collègues qui démarrent leurs arbres avec les paillages montent péniblement à 15% de producteurs. Alors que lorsqu'on se met à travailler, les arbres s'ouvrent les uns derrière les autres. Est-ce lié au fait qu'en travaillant on taille les racines?

Après, le travail du sol est très technique. Il faut trouver la bonne profondeur et ce n'est pas simple. Et surtout, surtout, le bon moment. Il y a des périodes où sur les jeunes arbres qui frémissent, un petit travail du sol fait exploser les brûlés. Et ce n'est pas à la période habituellement décrite dans les livres :mrgreen: .

Fred
Avatar de l’utilisateur
trufou
Membre
Messages : 3660
Inscription : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par trufou » 17 mars 2017 13:03

bonjour fred,
et sur jeunes arbres, c est quand ...ou a quel moment de developpement ...?
trufou
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16189
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par melano » 17 mars 2017 13:06

C'est juste avant le départ du mycélium.

Fred
Avatar de l’utilisateur
jeanmidu24
Membre
Messages : 3077
Inscription : 31 oct. 2008 14:58
Localisation : perigord vert (paussac)

Re: Diagnostic de sol par les plantes...

Message par jeanmidu24 » 17 mars 2017 18:01

melano a écrit :C'est juste avant le départ du mycélium.

Fred
Comme les " grands" alors. C'est maintenant....
Jeanmi,
Répondre