Aspect mycologie

Le forum pour discuter de tout ce qui touche à la truffe en général.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

jjr24
Membre
Messages : 2264
Inscription : 21 juin 2012 08:56

Re: Aspect mycologie

Message par jjr24 »

Bonjour,

Pour la dernière question Lubin, Je serais tenté de dire oui, par observations; mais c'est sans certitude; je n'ai pas de formation scientifique!
Le contexte: un rond de "sorcière" s'est développé suite à un travail de sol; des champignons (couleur blanc, et aussi d'autres: "marron", à lamelles), ont poussé; désolé! je ne me souviens pas du nom!?
Ce brûlé "autre", s'est agrandi d'années en années (environ 4m); des CP ont poussé (naturellement), dont un vers le centre, âgé aujourd'hui de +ou- 6/7ans; d'autres en périphérie;
J'ai récolté une mélano (coté ouest) au pied de ce cp (environ 30g), il y a 2ans; rien cette année, rien l'année dernière;
Une ancienne bordure (mélano) se situe à 1 quinzaine de m environ; j'ai planté des cv (contrôlés), il y a 3 ans à 5/6m; ce "rond de sorcière" s'est "dirigé" vers ces plts, en fait le "tour" actuellement?
Cordialement.JJR24
mycomyco
Membre
Messages : 121
Inscription : 13 mars 2015 12:28

Re: Aspect mycologie

Message par mycomyco »

mycomyco a écrit :
lubin 81 a écrit :Bonjour,
Oui mycomyco,je suis ""vilaine"" avec Truffalou,c'est comme si je lui posais la question<<êtes vous sur de ne pas confondre un noisetier avec un charme,>>ou à un forestier<<s'il ne confond pas un sapin avec un platane>> c'est pour cela que j'ai parlé d'indicum.
Oui,à tout moment,on peut remettre en question ce que l'on croyait une certitude,quand on prouve son contraire.
Une question qui pourrai m'aider,à comprendre certaines choses dans le sol:est-ce que les champignons entre eux sont solidaires,entre autre un champignon pourrai-t-il se servir d'un autre pour survivre?
Merci
Lubin
Ok, pas de soucis, lol, certains champignons se servent d'autres pour survivre mais ils ne sont pas solidaires dans le sens qu'ils ne font pas de symbiose entre eux, en tout cas jusqu'à preuve du contraire, c'est plutôt une sorte de parasitisme, par exemple le bolet parasite qui parasite le scléroderme en se développant dessus sans pour autant le tuer.


Certains cohabitent également, un bon exemple est la coupe d'un bois mort, on y voit des lignes brunes, et bien ces lignes sont en quelque sorte les frontières entre les différents champis présent
Avatar de l’utilisateur
truffalou
Membre
Messages : 3642
Inscription : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Aspect mycologie

Message par truffalou »

Bjr, moi je ne sais pas du tout de quelle couleur sont les truffettes bleu blanc rouge chaque tuber à sa couleur ? je croyais que l'indicum était jaune à la naissance !
J Gravier
Membre
Messages : 2702
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Aspect mycologie

Message par J Gravier »

Bonsoir à tous,

à ma connaissance il y a le bolet parasite ( xerocomus parasiticus) qui comme son nom l'indique parasite scléroderme et ne peut se développer sans sa présence......

joel
Avatar de l’utilisateur
truffalou
Membre
Messages : 3642
Inscription : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Aspect mycologie

Message par truffalou »

lubin 81 a écrit :bonsoir, j'ai trouvé
Non Jérôme je suis pas persuadée,je suis sûre, je vous dis que le 11/09 des truffettes et je n'étais pas seule,et je ne dis pas que c'est toute l'année,mais en fin d'été.
Lubin
Bonjour myco,
Lubin faisait un trait d'humour en disant que c'était indicum, ça fait des années qu'elle est sur les truffettes et elle sait très bien de quoi elle parle. ..
Cdlt
Elle oui mais nous ....
Truffette = mélano très bien je note
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 19407
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Aspect mycologie

Message par melano »

Perso, je pense que les champignons forment un grand reseau sous terrain et donc, par voie de conséquence coopèrent. Je vous avait dejà raconté l'histoire de la souris dont le P radioactif s'était retrouvé dans les arbres sur 1000 m2 en 8 jours par l'intermédiair de champignons plus précisément de leur réseau.

Ce n'est pas encore publié mais les derniers travaux sur la communication entre plante via des champignons sont entrain de faire un pas de géant.

Il y a un groupe de champignon particulièrement prometteur pour nous, non conçurent de mélano mais qui pourrait occuper le sol très tôt en saison pour le protéger de toute contamination avant que mélano arrive. Pourquoi ne pas imaginer que ce groupe pourrait communiquer avec la truffette et l'aider à grossir?

Bref, ça va se débloquer bientôt de ce côté là.

Fred
jjr24
Membre
Messages : 2264
Inscription : 21 juin 2012 08:56

Re: Aspect mycologie

Message par jjr24 »

Bonsoir,

Je pense, au moins dans certains cas, ex.quand les conditions ne sont pas réunies: mycélium mélano peut attendre, laisser "préparer le terrain"; puis "profiter" ou plutôt, économiser son énergie pour s'installer et produire;
les bactéries et autres enzymes, accompagnant le tout;
Cordialement. JJR24
Lemarnais
Membre
Messages : 279
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Aspect mycologie

Message par Lemarnais »

galistruffe a écrit :salut pticlem dans toutes mes observations et prélévement scléroderme a toujours eté présent dans les zones de mélano .beaucoup de brulé tres marqué sont sa cause et souvent pris pour mélano qui est toujours plus discret .
les deux prospérent tres bien ensemble et je pense meme qu ils sont complementaire , scléroderme monopolisant la zone superficielle empéchant ainsi toute introduction de nouvelle espéce .
en ce moment dans les truffieres qui ont recu suffisament d eau il est possible d observer les marques de mélano et les premiere fructification de scléroderme .
jerome
Bonjour à tous,

J'ai retrouvé un message qui me trottait dans la tête.
Désolé de remonter ce message qui date de 2010, j'espère que ça ne déplaira pas à l'auteur vue que ça vision des choses à certainement évolué depuis. Peut-être que cela aura le mérite de lui faire commenter sa vision des choses 6 ans après ? (Loin de moi l'idée de te prendre à partie)
Les dernières pages Brain storming 2014 aussi.
Dernière modification par Lemarnais le 08 févr. 2016 21:08, modifié 2 fois.
lubin 81
Membre
Messages : 1264
Inscription : 23 août 2013 13:09

Re: Aspect mycologie

Message par lubin 81 »

Bonsoir,
Il y a aussi l'ascomycète hypomices linkii, (toxique)qui parasite uniquement l'amanite des Césars
lubin
galistruffe
Membre
Messages : 3204
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Aspect mycologie

Message par galistruffe »

tien ca fais longtemps alors lemarnais , J appelle le scléroderme le "nettoyeur ".
moi aussi je vais etre " vilain " .
la premiere personne qui m a fait voir des truffettes c est gabi au mois de mai , par 100 ene au metre carré . en fait c était des rufums .
donc annie en aout septembre c est le mois de naissance de la brumale .elle est tres proche de mélano , elle est très rouge avant de mélaniser , elle a la meme envelloppe et je sais par observation qu elle est très présente dans les truffières mélano .elle ne mene pas ces fructifications a terme chaque année pourtant elle est bien plus présente que ce que l on pense .
mais bon admettons que ce soit des fructifications de mélano , faudrait il encore qu elles trouvent leur place pour ce dévellopper .
celon cette hypothése cette année je devrais avoir une production reccord en fevrier mars car chez moi les mois de aout , septembre , octobre et novembre ont été parfait pour la truffe avec des pluies tous les 15 jours et une température conforme a la saison .
pour ceux qui ont pas tout suivie je vous rappelle que je pioche régulièrement des arbres dés le mois de décembre et je pense vous avoir déjà dis que toutes les truffes ( sous un meme arbre ) mélanisent en meme temps .il n est pas possible chez moi de trouver une truffe dont la gléba aurai une robe crème , café ou chocolat en janvier , tout est noir ( ou pourrit ) meme les pièces que je récolterai en mai car je peu ramasser sans probléme des truffes en avril et mai .
myco c est quand tu veux , si tu le prévois un peu a l avance j organise une rencontre avec les membres du forum .la meilleure période c est environs une fois par mois pour suivre l évolution mais bon .jerome
mycomyco
Membre
Messages : 121
Inscription : 13 mars 2015 12:28

Re: Aspect mycologie

Message par mycomyco »

melano a écrit :Perso, je pense que les champignons forment un grand reseau sous terrain et donc, par voie de conséquence coopèrent. Je vous avait dejà raconté l'histoire de la souris dont le P radioactif s'était retrouvé dans les arbres sur 1000 m2 en 8 jours par l'intermédiair de champignons plus précisément de leur réseau.

Ce n'est pas encore publié mais les derniers travaux sur la communication entre plante via des champignons sont entrain de faire un pas de géant.

Il y a un groupe de champignon particulièrement prometteur pour nous, non conçurent de mélano mais qui pourrait occuper le sol très tôt en saison pour le protéger de toute contamination avant que mélano arrive. Pourquoi ne pas imaginer que ce groupe pourrait communiquer avec la truffette et l'aider à grossir?

Bref, ça va se débloquer bientôt de ce côté là.

Effectivement ils communiquent entre eux tout comme les arbres, c'est vrai que le sujet commence à bien avancer. Et pourquoi imaginer la communication avec les truffettes.
Seul les résultats de l'étude permettront de dire exactement ce qu'il ce passe et les interactions qui ont lieu.

Fred
mycomyco
Membre
Messages : 121
Inscription : 13 mars 2015 12:28

Re: Aspect mycologie

Message par mycomyco »

melano a écrit :Perso, je pense que les champignons forment un grand reseau sous terrain et donc, par voie de conséquence coopèrent. Je vous avait dejà raconté l'histoire de la souris dont le P radioactif s'était retrouvé dans les arbres sur 1000 m2 en 8 jours par l'intermédiair de champignons plus précisément de leur réseau.

Ce n'est pas encore publié mais les derniers travaux sur la communication entre plante via des champignons sont entrain de faire un pas de géant.

Il y a un groupe de champignon particulièrement prometteur pour nous, non conçurent de mélano mais qui pourrait occuper le sol très tôt en saison pour le protéger de toute contamination avant que mélano arrive. Pourquoi ne pas imaginer que ce groupe pourrait communiquer avec la truffette et l'aider à grossir?

Bref, ça va se débloquer bientôt de ce côté là.

Fred



Effectivement ils communiquent entre eux tout comme les arbres, c'est vrai que le sujet commence à bien avancer. Et pourquoi imaginer la communication avec les truffettes.
Seul les résultats de l'étude permettront de dire exactement ce qu'il ce passe et les interactions qui ont lieu.
mycomyco
Membre
Messages : 121
Inscription : 13 mars 2015 12:28

Re: Aspect mycologie

Message par mycomyco »

Lemarnais a écrit :
galistruffe a écrit :salut pticlem dans toutes mes observations et prélévement scléroderme a toujours eté présent dans les zones de mélano .beaucoup de brulé tres marqué sont sa cause et souvent pris pour mélano qui est toujours plus discret .
les deux prospérent tres bien ensemble et je pense meme qu ils sont complementaire , scléroderme monopolisant la zone superficielle empéchant ainsi toute introduction de nouvelle espéce .
en ce moment dans les truffieres qui ont recu suffisament d eau il est possible d observer les marques de mélano et les premiere fructification de scléroderme .
jerome
Bonjour à tous,

J'ai retrouvé un message qui me trottait dans la tête.
Désolé de remonter ce message qui date de 2010, j'espère que ça ne déplaira pas à l'auteur vue que ça vision des choses à certainement évolué depuis. Peut-être que cela aura le mérite de lui faire commenter sa vision des choses 6 ans après ? (Loin de moi l'idée de te prendre à partie)
Les dernières pages Brain storming 2014 aussi.


Dans ce cas ci on à découvert que le rôle du scéroderme est de décomposer la matière organique, les endroits où il est présent, le sol est plus riche en éléments nutritifs, ce qui apporte de ce fait un plus à l'arbre et par la même occasion à la truffe. Le brulé de scléroderme étant lui aussi favorable à la truffe.
mycomyco
Membre
Messages : 121
Inscription : 13 mars 2015 12:28

Re: Aspect mycologie

Message par mycomyco »

lubin 81 a écrit :Bonsoir,
Il y a aussi l'ascomycète hypomices linkii, (toxique)qui parasite uniquement l'amanite des Césars
lubin
Exact on a aussi Cordyceps capitata qui parasite la truffe du cerf (Elaphomyces granulatus)
mycomyco
Membre
Messages : 121
Inscription : 13 mars 2015 12:28

Re: Aspect mycologie

Message par mycomyco »

galistruffe a écrit :tien ca fais longtemps alors lemarnais , J appelle le scléroderme le "nettoyeur ".
moi aussi je vais etre " vilain " .
la premiere personne qui m a fait voir des truffettes c est gabi au mois de mai , par 100 ene au metre carré . en fait c était des rufums .
donc annie en aout septembre c est le mois de naissance de la brumale .elle est tres proche de mélano , elle est très rouge avant de mélaniser , elle a la meme envelloppe et je sais par observation qu elle est très présente dans les truffières mélano .elle ne mene pas ces fructifications a terme chaque année pourtant elle est bien plus présente que ce que l on pense .
mais bon admettons que ce soit des fructifications de mélano , faudrait il encore qu elles trouvent leur place pour ce dévellopper .
celon cette hypothése cette année je devrais avoir une production reccord en fevrier mars car chez moi les mois de aout , septembre , octobre et novembre ont été parfait pour la truffe avec des pluies tous les 15 jours et une température conforme a la saison .
pour ceux qui ont pas tout suivie je vous rappelle que je pioche régulièrement des arbres dés le mois de décembre et je pense vous avoir déjà dis que toutes les truffes ( sous un meme arbre ) mélanisent en meme temps .il n est pas possible chez moi de trouver une truffe dont la gléba aurai une robe crème , café ou chocolat en janvier , tout est noir ( ou pourrit ) meme les pièces que je récolterai en mai car je peu ramasser sans probléme des truffes en avril et mai .
myco c est quand tu veux , si tu le prévois un peu a l avance j organise une rencontre avec les membres du forum .la meilleure période c est environs une fois par mois pour suivre l évolution mais bon .jerome
Ok merci tkt je te préviendrais à l'avance, un fois par mois ne sera pas possible pour moi car plus de 800km nous sépare, par contre chaque année je vais en Haute Loire à 270km de Richerenche donc je peux faire un crochet pour une première rencontre et après on peut s'organiser pour suivre en fonction de nos moyens. Car le mieux est de prendre problème par problème afin de ne pas s'éparpiller.
Qu'en pense tu?
Répondre