Irrigation 2018

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Répondre
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 4278
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Irrigation 2018

Message par tuber01 »

trop d'eau ca claque, trop sec ca claque, trop chaud ca claque ... je crois que les choses ne sont pas aussi fragiles et limites. en tous cas si juste "humide" fait que ca claque, alors on ne verrait jamais de truffe de nos vies.
il y a surement autre chose pour ce cas, elle aurait claqué dans tous les cas.
si c'est celle de la photo, elle a même commencé à mélaniser et surtout on voit un "pet" sur le dessus (ou le dessous si j'en crois la position de la photo).

Seb
contrairement au doute, seule la certitude rend fou
Avatar de l’utilisateur
l'inquiet
Membre
Messages : 948
Inscription : 24 mai 2007 14:22
Localisation : nord vaucluse

Re: Irrigation 2018

Message par l'inquiet »

12 ème arrosage, si pas de résultat, je vends le pick up et laisse faire la nature, comme disent mes collègues un peu fainéants :lol:
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17963
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Irrigation 2018

Message par melano »

Salut césar,

On ne peut pas comparer tes sols avec les miens. Ça n'a rien à voir. Du 5 X 5 dans l'argile sans eau en Périgord et du 8 X 8 dans du limon irrigué dans le Vaucluse. On n'a pas les mêmes contraintes, les mêmes moyens, la même culture truffe.

50 mm dans ton sol, sous ton climat avec le mistral, ça sèche sans doute plus vite que 20 mm chez moi avec les paillages épais que j'utilise.

Mais indépendamment des quantités apportées, les périodes que tu considères comme étant critiques d'août à novembre sont bien celles où la truffe a le plus besoin d'eau.

75 % de quoi ? De l'azote ? Du carbone ? De l'eau ?

Fred
stef@
Membre
Messages : 3063
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: Irrigation 2018

Message par stef@ »

Salut
Je connais pas chez toi César, mais pour mon terrain le juste humide a cette période maintient la truffe. Le juste humide c'est quand il va pas falloir trop attendre pour envoyer l'eau. :mrgreen:
Chez moi je cave à 15 maxi mais le gros sort a 10 cm voir moins.
Mon ennemi c'est pas le trop d'eau ou le manque d'eau c'est les températures. Quand tu les as a cette profondeur ta peux de place pour faire une erreur. Mais tout ce gère et sa demande d'être réactif et vigilent et de pas en avoir 3 hectares.
Sinon je pense que ma méthode et ma conduite tient la route pour chez moi, je le vois qu'à une chose c'est en fin de saison, quand je fais le bilan et que j'arrive à même pas 10% de truffes écartées de la vente chaque année.
Donc pour résumé, la terre toujours humide et encore plus à cette époque.
La débandade en automne ne me gêne pas, beaucoup moins que ce temps très chaud et sec ou il faut envoyé tout les 10 jours.
Pour ta deuxième question j'ai pas compris
A+
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17963
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Irrigation 2018

Message par melano »

Bonjour

Hier à Lalbenque, restitution des travaux de culturtruf par Claude Murat. Le terrain est bien débroussaillé.

Les caractéristiques du sol, le climat et la présence de paillages ont une importance capitale pour déterminer la fréquence des arrosages.

Les sondes sont de très bons outils d'aide à la décision qu'elles valent 250 euros pièce ou 15 pour les sondes à plâtre.

La quantité d'eau à apporter dépend des caractéristiques du sol (texture, porosité, quantité de matière organique, réserve utile) et de la profondeur à laquelle on veut mouiller.

Lors d'un arrosage, le Pf descend à 2 puis il va progressivement monter. À 4 il faut arroser. La montée de 2 à 4 constitue le délai entre deux arrosages. Suivant les parcelles, il varie de 5 jours dans des sables à 7, 10 ou 13 j suivant les sols et les régions.

Le paillage permet de limiter la hausse du Pf et des températures augmentant la durée entre deux arrosages.

Donc il ne sert pas à grand chose de donner des conseils sur des quantités et des fréquences d'arrosage sans connaître les caractéristiques du sol et le temps du passage de Pf =2 à Pf = 4.

Fred
J Gravier
Membre
Messages : 2525
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Irrigation 2018

Message par J Gravier »

Sans oublier la densité de plantation, la présence d'herbe…. etc.… car tout ça pompe de l'eau.
Il faut préciser que les sondes n'ont pas été placées sur n'importe quelle truffière….. elles produisent…..
Le gros du travail est donc fait, mais il reste forcement du boulot pour le trufficulteur, quoi faire en fonction de la saison ? grosse irriguation qui va tenir plus ou moins longtemps ? ou petites plus rapprochées ? on en revient quand même aux conditions climatiques, de sol et de milieu.
J'ai trois petites parcelles distantes de 50 et 100m, en cette saison elles ne sont pas irriguées de la même façon, si je les irriguaient toutes pareil il y en aurait une qui serait au top, une ou je perdrais les truffes profondes, et une ou je perdrais presque tout…...c'est juste un contexte de sol.


joel
Trufalou
Membre
Messages : 1168
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Irrigation 2018

Message par Trufalou »

Donc il ne sert pas à grand chose de donner des conseils sur des quantités et des fréquences d'arrosage sans connaître les caractéristiques du sol et le temps du passage de Pf =2 à Pf = 4.

Fred
Et ben la voilà la découverte du siècle :x
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17963
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Irrigation 2018

Message par melano »

75% de l'eau, c'est pas impossible.

Chez nous si on plantait que dans les terres irriguables, les plantations seraient rares.

Fred
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17963
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Irrigation 2018

Message par melano »

Je t'ai déjà répondu dans mon précédent message.

Fred
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17963
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Irrigation 2018

Message par melano »

Une chaîne a la résistance de son maillon le plus faible.

Si l'arbre ne nourrit pas la truffe, tu peux y mettre l'eau que tu veux, elle ne poussera pas.

Pas d'arbres pas de truffes. Pas de nourriture carbonée issue de la photosynthèse, eau ou pas ==> pas de truffes.

Fred
Trufalou
Membre
Messages : 1168
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Irrigation 2018

Message par Trufalou »

Ce qui est certain c'est que l'arbre ou que la plante accompagnatrice va fournir de la sève élaborée avec un petit d'eau ( surement assez faible) et donc la truffe doit faire son réseau de pompage pour son eau avec les moyens dont elle dispose

Image
hanc07
Membre
Messages : 799
Inscription : 15 déc. 2012 08:26
Localisation : Ardèche

Re: Irrigation 2018

Message par hanc07 »

Le premier conseil que l'on peut donner est de s'équiper de sonde et de pouvoir connaitre l'évolution du PF en période estivale. Le coût reste le problème majeur environ 700 euros avec le lecteur.

Je suis aussi de l'avis que si nous n'avons pas de possibilité d'arroser, il faut déconseiller de planter des truffiers. A l'avenir je pense même qu'il faudra stock l'eau en période de pluie abondante pour nos truffières. La quantité à stocker va dépendre de nos régions en moyenne 500 m3 pour un ha.

Concernant l'eau, l'arbre et la truffe, il faut creuser via l'expérimentation. Aujourd'hui on arrose pour la truffe et on néglige trop souvent l'arbre.

Didier
Trufalou
Membre
Messages : 1168
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Irrigation 2018

Message par Trufalou »

La quantité à stocker va dépendre de nos régions en moyenne 500 m3 pour un ha.
Avec la durée de la sécheresse de début à fin octobre avec seulement 2 irrigations par mois de 30 mm
les 500 m3 sont déjà évaporé je pense pour 1 ha de truffière en Auvergne Rhône Alpes il faut compter au minimum 600 m3 mois x 4 mois = 2400 m3 sinon l'investissement ne vaut pas le coup
jean-jacques
Membre
Messages : 1415
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Irrigation 2018

Message par jean-jacques »

Trufalou a écrit :
La quantité à stocker va dépendre de nos régions en moyenne 500 m3 pour un ha.
Avec la durée de la sécheresse de début à fin octobre avec seulement 2 irrigations par mois de 30 mm
les 500 m3 sont déjà évaporé je pense pour 1 ha de truffière en Auvergne Rhône Alpes il faut compter au minimum 600 m3 mois x 4 mois = 2400 m3 sinon l'investissement ne vaut pas le coup
Bonsoir
oui si tu fais un arrosage intégral
après ça va dépendre de la surface mouillée de chaque arbre, ça peut faire beaucoup moins
salutations
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17963
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Irrigation 2018

Message par melano »

pour 1 ha de truffière en Auvergne Rhône Alpes il faut compter au minimum 600 m3 mois x 4 mois = 2400 m3
Pourtant, c'est pas Tuber 01 qui nous dit que chez lui, dans l'Ain ça passe sans arrosage 4 années sur 5? À moins que l'Ain ne soit pas en Rhône-Alpes ? :lol:

Perso, si j'avais 1 m3 par arbre et par an, je serais le plus heureux des trufficulteurs. Ça fait 400 m3 en 5 et 5.

Fred
Répondre