abeilles

Pour discuter comme au bistrot notamment de ce qui ne touche pas trop la truffe.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

J Gravier
Membre
Messages : 2525
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: abeilles

Message par J Gravier »

Bonjour Pancho,

tu as tout dit.... arboriculture et tournesol en bio + luzerne plusieurs fois par an.... voilà un happy-culteur.... inutile de transhumer, si en plus il n'y a pas d'autres ruches dans le secteur il peut espérer maintenir sa souche d'abeille noire Cévenole.
Voilà une bonne solution, mais ces coins là sont rares, et si je devais y déposer moi même un rucher nul doute que l'équilibre serait rompu....
Perso dans le gard je suis chez un collègue qui a 40 hectares d'amandier en Bio sur le plateau de Lussan (zone natura 2000), mais en dehors de ça pas grand chose, un peu de sainfoin et de luzerne mais fauchés beaucoup trop tôt... sinon thym et badasse, mais en règle générale il fait déjà beaucoup trop sec et cette année trop froid. Donc au 15 mai il faut fuir......

Joel
Syl
Membre
Messages : 86
Inscription : 30 déc. 2008 16:49
Localisation : Val de Drôme

Re: abeilles

Message par Syl »

Bonsoir à vous,

.... eh oui, quelques personnes raisonnables dans un milieu et celui ci réagit immédiatement et deviens vite favorable... et en milieu favorable, les abeilles sont plus vigoureuses et sont mieux armées contre les diverses agressions. Peut être que si un ou deux éléments de cette spirale négative est changé, on repartirait sur des boucles positives...


Sinon, je suis tout a fait d'accord avec toi Joel, le sud devient de plus en plus dur.... entre sècheresse, inondations, canicules....dur dur...

Au sujet des propriétaires, peut être qu' une simple révision des règles de fermage suffirait. A l'heure actuelle on ne peut pas en vouloir aux propriétaires de préférer laisser partir leurs terres en friche plutôt que de les louer aux agris.

Pour le reste, le conservatisme et l'immobilisme des apiculteurs en particulier et des agris en général commence a bouger. Nombre de jeunes agris motivés et très bien formés reprennent des exploitations, et sont bien plus critiques que leurs parents face aux techniciens et représentants. De plus ils sont également bien plus concernés et respectueux de leur environnement. Tous les agris qui ont plus de cinquante ans ont connus les décharges a ciel ouvert dans des fossés ou scialets qui bordent leur village, les produits magiques déversés sur leurs terres dans des quantités illimitées... et ne comprennent pas quelle incidence peut bien avoir sur l'environnement 5 litres de tel ou tel produit par hectare !

Ce temps là est révolu.

Syl
J Gravier
Membre
Messages : 2525
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: abeilles

Message par J Gravier »

Bonjour à tous,

Syl, il y a quantité de propriétaires qui ne savent même pas ou sont leur terrains, dans les coins un peu reculés il y a eu de multiples exploitations abandonnées après la guerre de 14/18 puis de 39/45, ensuite il y a eu de multiples donations, tout a été morcelé.... mais les temps ont changé, avec du solaire de l'éolien et des forages tout ça pourrait revivre, avec le tel portable et la 3G (à condition qu'il y ait un réseau) fini "l'isolation"...... dernier soucis, l'administration.... il faudrait pouvoir y habiter et là aussi il y a un blocus au niveau des permis de construire même si une ruine atteste encore de la présence ancienne de l'homme....
Je te rejoints sur l'immobilisme agricole, mais je me permets d'apporter un petit rectificatif à ce que tu dis, certes il y a des plus de 50 ans qui resteront "indéboulonnables" dans leurs convictions, mais il y a aussi dans cette tranche d'âge des gens qui étaient dans le bio "avant l'heure", depuis 30 ou 40 ans, qui ont l'expérience et qui ne demandent qu'a transmettre leurs connaissances, ils sont même à la base d'une certaine prise de conscience.
Après il y a aussi des "bios installés tard", ou "bio sur le tard"..... :lol: dont nous avons quelques représentants ici.... :wink:
Voilà.... ceci dit dans le bio il y a quantité d'impasses .... être informé est une chose mais il n'y a que l'expérience qui permet d'avancer, on cultive "artificiellement" et partout des choses inadaptées à leur environnement ..... on ne peut aujourd'hui systématiquement remplacer les cultures existantes par les mêmes cultures en bio, donc pour beaucoup d'agriculteurs passer en bio et réussir dans ce secteur reviendrait à "changer de métier", pour beaucoup c'est impossible..... intuitivement ils le savent et c'est une des raisons de leur "réticence".
Pour les jeunes (et un peu moins) qui veulent s'installer..... je sais.... ce n'est pas pour moi que je prêche dans mes propos (même si moi aussi je rencontre un problème de foncier), pas plus tard que la semaine dernière j'en ai reçu un chez moi, la trentaine, ingénieur certainement.....il veut se lancer dans l'agroforesterie.
L'agroforesterie est une approche passionnante pour une agriculture durable, la trufficulture me semble pouvoir apporter de l'eau au moulin de ces précurseurs, et c'est pour cette raison que j'ai accepté de le recevoir....... mais voilà, le plus gros problème pour lui c'est de trouver du foncier et de pouvoir habiter sur place, il n'a pas un million d'euros en poche pour se lancer, parce que évidement à ce prix là on trouve.....

Joel

Bon, c'est fini pour la pluie, à partir de demain j'aurai le "nez dans le guidon", je risque de disparaitre jusqu'en février......
Avatar de l’utilisateur
didier24
Membre
Messages : 972
Inscription : 25 févr. 2008 08:48
Localisation : Périgord vert

Re: abeilles

Message par didier24 »

J'ai six Ha de prés, sur trois agriculteurs un seul a voulu les prendre sans mettre d'engrais, les deux autres plus gros avec de plus gros engins trouvaient malgrés la proximité que celà ne valait pas le coup et le les comprends par contre eux m'ont moins compris......
Didier
bion
Membre
Messages : 5025
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: abeilles

Message par bion »

Bonjour,
J Gravier a écrit :
Il n'y a pour moi qu'une solution, sans remettre en cause le droit à la propriété il faudra bien qu'un jour celui qui possède la terre ait l'obligation d'en faire usage, soit il la cultive lui même.... soit il la donne en fermage, il faudra en passer par un texte de loi....
Je viens de découvrir que la loi que tu envisages existe déjà:
http://www.installation-agricole.fr/La- ... _a126.html

Michel.
Syl
Membre
Messages : 86
Inscription : 30 déc. 2008 16:49
Localisation : Val de Drôme

Re: abeilles

Message par Syl »

Bonsoir Joel, bonsoir a tous,

Merci pour tes points de vue toujours avisés et argumentés... heureusement toutes les régions sont différentes, mais oui le foncier et les règles qui le régissent sont un gros problème...

Tu pointes du doigt, sans le nommer un autre problème majeur : l'Europe et la PAC

Chez nous beaucoup cultivent du maïs, bien subventionné mais inadapté à nos ressources en eau locales. Une année sur 4 environ, la rivière Drôme ne se jette plus dans le Rhône !!! C'est catastrophique, des dizaines de pompiers et de bénévoles ramassent des tonnes de poisson pour éviter de polluer ce qu'il reste des nappes.... lamentable, a pleurer.
Alors du coup on crée des instances, comme la CLE par exemple (Commission Locale de l'Eau), qui va gérer les restrictions en eau : interdiction de laver les voitures, d'arroser les jardins, ... Oui mais comme cette commission est représentée par les élus locaux, et donc beaucoup de gros propriétaires, comme par hasard, les restrictions totales pour les agris arrivent toujours après complet développement du maÏs.... trop tard pour les nappes phréatiques et les rivières... mais soyons rassurés, le maïs est sauvé...
Je ne parle pas des cultures de lin en Espagne....
Dans un autre registre, je ne parle pas de la mouche du brou de la noix, ....
Et tant d'autres cas à pleurer.
Mais tout ceci est toujours lié à des décisions humaines, qui sont donc réversibles. Mais tant que la raison ne sera pas une "bonne raison"....
Il y aurait tant à dire..

Sur ce, bonne saison trufficole à toi Joel, et bien sûr à tous les autres membres du forum.

Au plaisir peut être de se rencontrer sur un marché... ou ailleurs.

Syl
Syl
Membre
Messages : 86
Inscription : 30 déc. 2008 16:49
Localisation : Val de Drôme

Re: abeilles

Message par Syl »

didier24 a écrit :J'ai six Ha de prés, sur trois agriculteurs un seul a voulu les prendre sans mettre d'engrais, les deux autres plus gros avec de plus gros engins trouvaient malgrés la proximité que celà ne valait pas le coup et le les comprends par contre eux m'ont moins compris......
Didier

Salut Didier,

Tes convictions ont battu les gros tracteurs.... Bravo !

Syl
J Gravier
Membre
Messages : 2525
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: abeilles

Message par J Gravier »

Merci Michel,

Il existe autre chose concernant les terres utilisées de fait par un agriculteur sans que le propriétaire ne s'en soit rendu compte, mais ça je ne savais pas.... je trouve ça très bien.
Je ferai passer le message.

Joel
J Gravier
Membre
Messages : 2525
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: abeilles

Message par J Gravier »

Syl,

tu peux rajouter le maîs et le coton en Grèce.... dans des zones encore plus chaudes et sèches que chez moi.... tout ça pour les primes de la PAC bien sur.

Joel
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 5464
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: abeilles

Message par bernard »

Voici ce que je viens de recevoir, édifiant, désolant, à écouter et si possible signer la pétition.

http://actions.pollinis.org/actions/stop-neonics-fr/
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17963
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: abeilles

Message par melano »

Tes convictions ont battu les gros tracteurs.... Bravo !
Il suffit juste d'expliquer ce qu'on veut. La personne qui fait les foins chez moi insiste tous les ans pour mettre un coup de l'engrais, un coup du fumier d'élevage de dindes industriel arguant que la récolte est très faible et que ça ne vaut pas le coup pour lui.

Je lui ai expliqué que je n'en voulais pas et que s'il ne souhaitait pas continuer, j'avais un tracteur et un gyrobroyeur. C'est marrant, tous les ans il revient. :mrgreen:

Fred
jjr24
Membre
Messages : 2264
Inscription : 21 juin 2012 08:56

Re: abeilles

Message par jjr24 »

Bonjour,

Signature faite! (j'avais déjà signé sur un autre site!);
Curieux! c'est la même réflexion que j'entends "ça vaut pas le coup..."; et oui! la surenchère du foin n'a pas marché cette année! :cry:
Cordialement.JJR24
galistruffe
Membre
Messages : 3201
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: abeilles

Message par galistruffe »

allez signer la petition de pollinis via le lien de bernard c est super important et pas que pour les apiculteurs
jerome
jacques 37
Membre
Messages : 4035
Inscription : 03 août 2007 16:24
Localisation : Nord Touraine

Re: abeilles

Message par jacques 37 »

galistruffe a écrit :allez signer la petition de pollinis via le lien de bernard c est super important et pas que pour les apiculteurs
jerome
Merci Jérôme pour ce rappel, et il n'est pas interdit de la diffuser à tout va ... :wink:
Jacques 37
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 5464
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: abeilles

Message par bernard »

Sans doute le saviez-vous déjà... mais au cas ou !!!

Serait-il possible de communiquer ce message à l'ensemble de vos amis et réseaux de connaissances.

Nous sommes dans la région la plus touchée, l'Aquitaine, et tout le sud de la France, mais aucune région ne sera épargnée même au nord de la Loire. Cela va en s'empirant d'année en année jusqu'en Belgique et Hollande.

En étudiant le cycle de vie de ce frelon, on s'aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre ce fléau. En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver car l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent.

Seule les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, etc ... pour en ressortir courant février et commencer à s'alimenter. C'est à ce moment que nous pouvons agir.

En disposant des pièges dans nos jardins ou sur nos balcons en ville pour attraper ces futures fondatrices de nids: 1 reine = 2.000 à 3.000 individus

Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles d'eau minérale en plastique, de découper le tiers supérieur et de le retourner dans la partie basse; puis verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange de bière brune, de vin blanc ( pour repousser les abeilles ), et de sirop de cassis.

Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi février à la fin avril. Après cette date les futures reines auront commencé à se reproduire.

Merci de votre lecture et à vos pièges ! L'an passé avec 1 seul piège a DAX (40)....... 72 frelons ont été éliminés

FAITES SUIVRE A UN MAXIMUM DE PERSONNES A LA CAMPAGNE COMME A LA VILLE
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Répondre