réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Avatar du membre
jackyb
Membre
Messages : 206
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:08
Localisation : Gard

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par jackyb »

toutes les truffes potables trouvées pour le moment sont en bordure de brulé et sous des touffes de fétuque,Ray gras, ou houlque laineuse et principalement sous noisetiers (haie de noisetiers espacée de 1m âgés de 19ans recepés deux fois. sol travaillé limoneux profonds ph 8, arrosage une foi par moi 40 mm depuis avril jusqu'en septembre,paillage depuis juin )
l'appalou 24
Membre
Messages : 1929
Enregistré le : 21 nov. 2012 21:47

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par l'appalou 24 »

Bonjour.

je pense qu'il faut adapter le travail du sol, un sol argileux va demander plus de précaution, qu'un sol noir avec des petit cailloux ou un sol sableux
pour moi certain de nos outils ne sont pas adapté à la trufficulture d'aujourd'hui.
En core un exemple ce matin à Sarlat le gars a amené 8 kg de truffes de toute beauté, certaines de gros calibre, jeanmi peu confirmer, sur un terrain non taillé, non arrosé non travaillé, cela porte quand même à réflexion .
a+jean claude
Avatar du membre
trufou
Membre
Messages : 3961
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par trufou »

la truffe c est tout et surtout son contraire ....
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17078
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par melano »

C'est tout sauf simple. Mais il y a une explication à tout. Une truffière qui crache sans rien faire, c'est possible.

Mais en général ça dure 3 ans et c'est fini. Ça devient un bois. Dans la précipitation les gens se mettent à tailler comme des malades mais ça finit en général d'achever le système.

Chez moi j'en ai que je ne travaille pas et que je taille quand je passe à côté avec un sécateur.

Voilà ce que ça donne à 8 ans. Ça va produire à votre avis ?
IMG_20191221_35213.jpg
IMG_20191221_34858.jpg
Fred
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
melanotricastine
Membre
Messages : 509
Enregistré le : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par melanotricastine »

melano a écrit :
21 déc. 2019 13:56
Voilà ce que ça donne à 8 ans. Ça va produire à votre avis ?
IMG_20191221_35213.jpg

IMG_20191221_34858.jpg
Fred
Bon exemple d 'école, c 'est non.
Avatar du membre
fefe
Membre
Messages : 306
Enregistré le : 02 sept. 2019 19:59
Localisation : Aveyron

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par fefe »

Alors à mon avis si tu le laisses comme ça ils me vont pas produires mais avec peut-être un petit coup de grelinette un peu de spore de truffe et 2 ans après tu devrais récolter des Truffes :mrgreen:
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17078
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par melano »

Les courtiers proposaient effectivement 900, 950 pour la cat1, mais laissaient la cat2.
Ben voilà une bonne raison de travailler le sol. :lol:

Si c'est pour avoir des truffes biscornues, trouées par les limaçons, qui gèlent à la première occasion et qui du coup sont déclassés est ce si rentable que ça de produire ?

On le voit, sur les marchés les premières qui partent, ce sont les boulards et celles qu'on ramène ce sont les tordues.

Avec le travail du sol, on les enterre, le sol est plus souple, elles ont une forme plus régulière et au final on en sort plus en cat 1.

Mais :
1) c'est du boulot pour travailler
2) cela oblige à arroser plus souvent et à être très vigilant sur le dessèchement du sol.
3) en travaillant il ne faut pas faire plus de mal que de bien.

Car il y a travail du sol et travail du sol. Il n'y a pas de mauvais outils, il faut juste choisir son outil en fonction du but recherché. Mais attention à respecter les racines. C'est très important. Quand on voit les dents d'un outil bourrées par les racines des arbres, il ne faut pas être devin pour voir qu'on a fait un choix risqué.

Fred
Perigordingue
Membre
Messages : 102
Enregistré le : 16 nov. 2018 21:02
Localisation : Périgord Noir

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par Perigordingue »

Bonjour,
Je pense avoir "bien" travaillé le sol cette année et en profondeur, qui plus est. J’ai bien arrosé et pailler mes meilleurs producteurs lors des 2 canicules. Résultat super décevant par rapport à l’an dernier. ...pour l’instant.
Par contre j’ai trouvé 2 belles truffes bien noires , en dehors du sol travaillé, sous l’herbe (vigoureuse chez moi) dans mon sol bien argileux , à un endroit qui n’avait pas reçu d’apport de calcaire, donc dans le sol "naturel d’origine " : cela m’à interloqué!
Après réflexion, je pense que la chaleur n’est pas rentré dans le sol compact autant dans ces conditions qu’a côté, dans le sol travaillé, bien plus aéré. ...

David
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17078
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par melano »

C'est clair, en travaillant le sol, on le rend plus drainant. Ça sèche plus vite. En mettant les sondes, je suis tombé des nues vis à vis de la fréquence d'arrosage.

Sur une parcelle à sol superficiel, j'ai cru tout bien faire mais je me suis raté. J'ai une truffe tous les kilomètres pour le moment.

J'ai repris mes données et effectivement, fin août début septembre, les arrosages n'arrivaient plus à faire redescendre le potentiel hydrique. J'arrosais pourtant avec la même quantité et la même fréquence qu'en juillet (25 mm tous les 7 jours). Mais le sol n'avait plus le même comportement. Sanction immédiate.
IMG_20191220_44901.jpg
7 ans, travallés. Ça n'a pas du tout la même tête que dans le non travaillé.
IMG_20191221_18238.jpg
Fred
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
jj24
Membre
Messages : 736
Enregistré le : 29 déc. 2018 18:54

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par jj24 »

Bonsoir,

Ce matin, cavage chez un copain sur une jeune truffière, arbres arrosés 2 fois cet été; 100l m'a t-il dit; pas de travail du sol, branches basses qui touchent le sol; truffes trouvées dans le réensemencement, mais aussi sans apports, sous les ombrages;

Perigordingue, ce que tu décris me fais penser à un épuisement de la nourriture dans le brûlé?
L'apport de calcaire n'a pas "noyé" le brûlé?

Fred, je dirais que le CV produira si apports, sans travail du sol (au vu des plantes autour);
Le charme aura besoin d'un coup de main au niveau du sol :D
JJ24
Perigordingue
Membre
Messages : 102
Enregistré le : 16 nov. 2018 21:02
Localisation : Périgord Noir

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par Perigordingue »

jj24 a écrit :
21 déc. 2019 18:44
Bonsoir,

Ce matin, cavage chez un copain sur une jeune truffière, arbres arrosés 2 fois cet été; 100l m'a t-il dit; pas de travail du sol, branches basses qui touchent le sol; truffes trouvées dans le réensemencement, mais aussi sans apports, sous les ombrages;

Perigordingue, ce que tu décris me fais penser à un épuisement de la nourriture dans le brûlé?
L'apport de calcaire n'a pas "noyé" le brûlé?

Fred, je dirais que le CV produira si apports, sans travail du sol (au vu des plantes autour);
Le charme aura besoin d'un coup de main au niveau du sol :D
JJ24
JJ24,
Quand tu dis que mon sol est peut être épuisé en nourriture, cela signifie un manque de matière organique?

Et qu’entends tu par "noyé le brûlé "?
David
melanotricastine
Membre
Messages : 509
Enregistré le : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par melanotricastine »

melano a écrit :
21 déc. 2019 18:37
J'ai repris mes données et effectivement, fin août début septembre, les arrosages n'arrivaient plus à faire redescendre le potentiel hydrique. J'arrosais pourtant avec la même quantité et la même fréquence qu'en juillet (25 mm tous les 7 jours). Mais le sol n'avait plus le même comportement.
Fred
Les sols chauffent et se refroidissent avec une certaine inertie .Est ce décalage qui intervient dans les résultats ? Augmentation de l 'évaporation ?
bion
Membre
Messages : 4668
Enregistré le : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par bion »

Bonjour,
melanotricastine a écrit :
21 déc. 2019 19:13
Augmentation de l 'évaporation ?
Pour moi ce n'est pas l'augmentation de l'évaporation, à partir du 15 aout, les jours raccourcissent significativement, et même s'il fait aussi chaud, l'ETP est moindre.

C'est plutôt le sous-sol qui avec la sècheresse persistante fini par perdre son humidité et absorbe plus rapidement l'eau apporté par l'arrosage.

Michel.
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17078
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par melano »

J'ai perdu mon sous-sol je pense mi août. Au début l'eau part par le dessus et les côtés. Puis quand le dessous est sec ça se met à fuir par dessous. Et là c'est la mort.

Il aurait fallu envoyer deux fois 25 mm à deux jours d'intervalle.

C'est pas l'eau qui me manquait mais le temps. Trop de parcelles à arroser en même temps. Je le saurais pour l'an prochain.

Fred

PS : nous deux messages se sont téléscopés.
bion
Membre
Messages : 4668
Enregistré le : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: réflexion sur le travail du sol , que faire ?.......

Message par bion »

melano a écrit :
21 déc. 2019 19:45
Je le saurais pour l'an prochain.
Souhaitons avoir un peu plus d'eau l'été prochain.
melano a écrit :
21 déc. 2019 19:45
nos deux messages se sont téléscopés.
C'est bien de voir que nous avons la même analyse.

Michel.
Répondre